vendredi 19 octobre 2018

WE du 13 - 14 Octobre : les Redonnais en activité



EN BRETAGNE.......

Samedi 13 Octobre  quelques Apériens et Apériennes sont venus sur Fégreac pour le bike and run nocturne inscriptions complètes pour cette nouvelle édition 160 équipes pour la bonne cause BRAVO
Une course sans chrono c’est pas mal non plus, le tout dans une superbe ambiance

Les photos reflètent bien cette soirée   (ici)


Dimanche matin 14 Octobre direction la Bernugat (sans le NIKON), le trail de st Gildas des Bois organisé par le club sept 3R. On était 5coureurs de l’AP (Pascal Blin Patrice Joly Jean Michel Copin et Charles Bodiguel et moi-même. sur la ligne de départ on était 291 partants
Un 13km, circuit légèrement modifié par rapport à l’année précédente pour ma part plus roulante, superbe condition de course, pas de pluie comme prévu la veille
Le retour à la compète. Dur dur le départ, c’est ça les diésels
Résultat
Le 1er en 51mn30
Pascal 1h03 43 ème
Patrice 1h07 76 ème
Moi-même 1h13 142 ème
Charles 1h18mn00’’ 185ème
Jean Michel 1h18mn 03’’ 186 ème
Un sprint final entre les 2 compères
Voilà le week end dans le 44

Sergios



A LISBONNE ...

Nous étions plusieurs Redonnais 11 engagés à Lisbonne sur les différentes courses : 8 Km ( sans classement), Semi et Marathon

Départ de Nantes prévu vendredi à 14h25, mais suite à problème technique sur l'avion nous arrivons le samedi 13 à 18 H 30 après une nuit à l’Hôtel à Nantes. Juste le temps de récupérer nos dossards et nous nous installons dans nos logements ... dîner à l'Hotel et coucher tôt.

La Télé et les SMS de l'organisation nous font part de l'ouragan "LESLIE" et des modifications des lieux de départ pour le semi et le 8 Km.

Réveil à 6 H 00, petit déjeuner léger et nous prenons le Métro puis le train pour arriver sur le lieu de départ vers 8 H 30 pour le départ prévu à 9 H 00.

Sur le marathon nous sommes 3  Patrice Guillot et Hervé Besnard (collègue de Patrice) et moi même, toute la course se déroule au bord du Tage, les 6 premiers km nous affrontons le vent  en essayant de se protéger dans le peloton ... demi-tour et nous longeons le Tage jusqu'à Lisbonne. Au semi je  passe en 1H47, Patrice en 1H59 et Hervé en 2h09...les jambes sont lourdes,et comme tout marathon il faut se motiver,  contrôler les réserves,... s'évader par la pensée, se fixer de petits objectifs qui permettent de voir défiler les bornes kilométriques.

A 200 mètres de l'arrivée de la place du commerce nous retrouvons le flot des semi-marathoniens et passons la ligne en 3h50 (1150/3240) , Patrice en 4h00 (1559/3240) et  4h44 pour Hervé (2600/3240).

C'est un marathon qui ne marquera pas les esprits, une organisation (Accueil, ravitaillement, Fin de marathon) correcte mais sans extra avec peu d'animations.



Sur le semi : Ils sont quatre, Annick et  Jacques Royer (pour qui c'est une reprise), Ghislaine et Alain Fusselier. Jacques termine en 2h16, Annick en 2h27, Ghislaine et Alain en 2h32. Le parcours peu intéressant mais tous sont contents de leur épreuve à imaginer poursuivre par un marathon !!

Sur le 8 KM :  Josiane et Jean Paul Thomas , Emilia et Jean Pierre Bihan étaient engagés et ont tous terminés.

La course terminée, nous sommes passés en récupération active les jours suivants (10 Km à pied par jour), ce qui nous a permis de visiter une belle ville avec ses transports typiques, ses coutumes avec le Fado, et les bons plats à base de poisson ....


Pour 2 personnes ...bon appetit
Bernard Rouxel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire